Accueil Témoignages Apocalypse Les ministères Etudes Chants gratuits Bibles  Page Liens



A la suite d'un divorce récent dans une assemblée que je fréquentais, je me suis penché sur le sujet, et sur l'excuse invoquée par les chrétiens, ou Jésus a dit que le divorce était toléré "pour cause d'adultère"

Mais n'oublions pas que Jésus s'adressait aux Juifs, et leur répondait selon la loi mosaÏque :


Deut.22/13 et Deut 24/1-2  - Lorsqu'un homme aura pris et épousé une femme qui viendrait à ne pas trouver grâce à ses yeux, parce qu'il a découvert en elle quelque chose de honteux, il écrira pour elle une lettre de divorce, et, après la lui avoir remise en main, il la renverra de sa maison  -Elle sortira de chez lui, s'en ira, et pourra devenir la femme d'un autre homme.


- Dans le cas des chrétiens convertis, ils sont avant d'être maris et femmes "frères et soeurs" et doivent se repentir et se pardonner …

(le fait de ne pas pardonner nous prive de la présence de Dieu et l’action de son Saint-Esprit mais en aucun cas ne justifie notre salut qui est uniquement en Christ.)


- Dans le cas d'adultère de l'un des deux ils ne peuvent plus se remarier....

- Et si c'est l'inconverti qui part et demande le divorce le chrétien devient alors libre et de se remarier...