666
Accueil Témoignages Apocalypse Les ministères Etudes Chants gratuits Bibles  Page Liens


La numérologie n'est pas un enseignement du Saint-esprit. La Parole de Dieu ne fait pas de mystère avec des chiffres. Tout est clair afin que l'esprit de l'homme saisisse et comprenne.


666... Jean n'écrit pas un chiffre. Il écrit un nom qui peut se lire en chiffre... Il était courant chez les romains, par exemple, d'employer des lettres pour signifier des chiffres.


666 n'est donc pas un chiffre mystère. C'est un nom:


Apocalypse 13:17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

Apocalypse 13:18 C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante–six.


Apocalypse 15:2 Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.


C'est à dire que son nom peut se lire en chiffre (arithmos en grec)


LE NOMBRE DE LA BETE

Le nombre 666 est le nombre du nom de la bête, et c’est aussi le nom de l’homme. Six cent soixante six est Français. Jean n’a pas écrit en Français par conséquent ces mots ne vont pas nous donner le nom que nous cherchons. 666 sont les caractères arabes pour ce nombre, mais ils ne furent pas utilisés avant plusieurs siècles après que Jean ait écrit ; par conséquent, ils ne nous aident pas non plus. Jean a écrit en Grec, pour des lecteurs qui pouvaient comprendre cette langue. Ainsi, le nombre doit être exprimé en Grec. Les Grecs n’exprimaient pas les nombres par des caractères, mais par des lettres, comme les Romains.

X représentait dix, C correspondait à cent. Six cent soixante six pourrait s’exprimer soit en épelant les mots Grecs, soit en utilisant les lettres qui correspondaient aux quantités.

Essayons cette dernière méthode : 30 = l, 1 = a, 300 = t, 5 = e, 10 = i, 50 = n, 70 = o, 200 = s. 666 = Lateinos. Que signifie ce nom ?

C’est le nombre d’un homme ; c’est la méthode Grecque utilisée pour épeler le nom de Latinus, fameux fondateur de la race latine, selon la légende. Les Romains étaient de race latine, et parlaient latin.

L’Église Romaine est toujours officiellement appelée Église Latine, afin de la distinguer de l’Église Grecque, l’autre branche de l’ancien grand schisme. Les livres sacrés Catholiques sont écrits en latin, la louange est dirigée en Latin dans tous les pays (note :

l’auteur écrit au 19ème siècle), et toutes les conférences des Conciles Catholiques sont tenues en Latin. Il y a donc une Église Latine, qui officie et pratique les sacrements en langue latine ;

cette Église a pour siège l’ancienne capitale latine. Cette Église est la grande Église Apostate, sur la tête de laquelle sont inscrits des noms de blasphème ; elle a revendiqué une domination universelle sur la terre, et a tué les Saints du Très-Haut. Son nom est le nom de la Bête, et ce nom, Lateinos, est le nom d’un homme :c’est 666. Le fait que ces noms et numéros puissent désigner d’autres noms, selon les combinaisons et méthodes employées, ne détruit pas la force de cette théorie. Ce nom est celui qui montre un pouvoir ayant toutes les caractéristiques attribuées à la bête.